Piloter des radiateurs électriques

J’ai la fibre écolo: je me chauffe au nucléaire. Pas de rejet de CO2, juste des poubelles aussi dangereuses qu’invisibles léguées aux générations futures …

En attendant de trouver une alternative plus responsable et suffisamment pratique (le bois, c’est bien, mais je n’ai pas de conduit de cheminée), je me contente de ça et j’essaie de chauffer intelligemment pour faire des économies. Je sais qu’il n’y aura pas de miracle, mais si je peux gratter 10 ou 20% sur ma facture de chauffage, ce sera toujours çà en plus pour le budget vacances 😉

Le problème est simple: j’ai 9 radiateurs, tous à régulation électronique, et un programmateur par fil pilote 2 zones. Sauf que … seuls 4 d’entre eux disposent d’un fil pilote. Les anciens propriétaires n’ont pas jugé utile d’en poser pour les autres !

J’ai trois solutions: soit tirer des fils pilotes partout, soit piloter ceux qui n’en n’ont pas par radio, soit faire un mix des deux méthodes.

Repasser des fils dans les gaines existantes, on oublie … le pilotage radio est une bonne alternative, mais aucun programmateur mixte (fil pilote / radio) n’existe sur le marché.

Il existe une solution relativement peu couteuse chez Leroy Merlin: le programmateur DELTA DORE Deltia 8.36 (3 zones, vendu avec 6 récepteurs qui se raccordent aux fils pilotes) pour 300 €. C’est pas mal, mais 3 zones, c’est pas suffisant pour coller au besoin, il me faut 2 récepteurs à 60 € supplémentaires, et la programmation est hebdomadaire: il faut tout casser pour les périodes de vacances !

J’ai donc orienté mes recherches sur les solutions domotiques. Les Box de grande marque sont hors de prix, et je ne parle même pas des actionneurs. Il existe des Box compatibles avec plusieurs constructeurs – les protocoles en domotique … c’est la jungle ! – , mais elles ne sont pas données et dépendent généralement du cloud – beeeeerk – …

Mais finalement quel est mon besoin ?

  • envoyer les consignes confort et éco à mes radiateurs,
  • gérer finement chaque pièce en fonction de son usage,
  • planifier tout ça à l’année,
  • un mode de dérogation,
  • ne pas investir trop cher,
  • le faire moi même parce, que c’est fun !

De quoi je dispose ?

  • de deux Raspberry Pi que je n’utilise pas pour le moment,
  • d’un peu d’imagination.

L’idée est finalement d’utiliser un Raspberry Pi pour piloter des modules radio. Je pourrai utiliser une carte à relais pour les fils pilotes existants, mais ça ne me dit trop rien de bricoler du 220V …

Peu de fabricants proposent des modules radio pour fil pilote. Ceux de DELTA DORE utilisent un protocole propriétaire. On oublie. A ma connaissance, seul Qbino propose des modules 6 ordres (protocole Zwave), mais ils ne sont pas donnés (60 euros pièce).

Après quelques cogitations, je me résigne à gérer uniquement les deux consignes essentielles: confort et éco. Et là, j’ai l’embarras du choix: je peux utiliser toutes sortes de récepteurs radio, pourvu qu’ils puissent ouvrir ou fermer un circuit branché sur la phase !

Finalement, j’ai fait le choix suivant:

  • un Raspberry Pi (installation Raspbian minimale),
  • un automate logiciel fait maison,
  • un module radio 433 mhz (moins de 10 €),
  • 8 récepteurs Chacoon à 14 € pièce.

Cout total (je ne compte pas le Raspberry à 30 € que j’ai déjà): 120 €

Inconnue: la portée du signal … L’émetteur fonctionnera à 3,3V – loin de la tension maximale à 12V qu’il est censé supporter – GPIO du Raspberry Pi oblige. Les modules DIO / Chacoon sont censés fonctionner jusqu’à 30 mètres en champ libre, mais il faut compter avec la masse métallique des radiateurs qui se trouvera devant les récepteurs !